Il n'est pas encore trop tard pour venir vous souhaiter à tous une belle année 2017.

 

DSC04222

 

Que peut-on vous souhaiter?

C'est une question que j'ai posé cette année à presque tous mes patients, petits et grands, jeunes et vieux. La réponse à cette question est riche d'enseignements. J'ai obtenu des réponses très diverses: de "un deuxième poney" (cette réponse m'a fait sourire) à "la santé, la réussite, l'amour" (ben avec ça on est paré!), en passant par "devenir intelligent" (et là ça ne m'a pas trop fait rigoler, ce garçon a 12 ans mais pas de confiance en lui...)... j'en ai entendu de toutes les couleurs.

Je me la suis posée à moi aussi bien sûr, cette question, mais ne vous en révèlerai pas les réponses.

A vous en tout cas -lecteurs de passage ou lecteurs réguliers, qui sait?- je souhaite une bonne santé, bien sûr, c'est la première chose et la plus importante, celle sans laquelle rien n'a de sens. Je vous souhaite un peu de chance, si possible. Je ne vous souhaite pas de ne pas avoir de galère, ce serait irréaliste, et je pense que ce qui fait la vie ce n'est pas tant ce qui nous arrive, que la manière dont on le prend. Je vous souhaite de rire, de vous émerveiller, de garder les yeux grand ouverts. Je vous souhaite de faire des choses dont vous serez fiers. Je vous souhaite d'aimer et d'être aimés. Je vous souhaite de découvrir, d'apprendre... et d'oublier aussi. 

"Le bonheur ça s'trouve pas en lingots, mais en p'tite monnaie" chante Bénabar. Eh bien une fois de plus, je suis bien d'accord avec lui