Une fin de préparation tranquille. Trois séances faciles, dans le beau temps et la bonne humeur. Clin d'oeil à mon Léo pour la trentième qui a eu lieu pour son anniversaire, le 18 mars (date qu'il sait dire depuis plusieurs mois. D'ailleurs, quand on parlait de l'anniversaire de Manon, début janvier, à chaque fois qu'il entendait le mot "anniversaire", il disait : "mon 've'saire, c'est le dix-i mass, mon ve'saire à moi" !)

Photo S28      Photo S29

Photo S30      20180324_092124

 

Et puis pour la dernière ligne droite, je suis sortie un peu, deux petites séances juste pour le plaisir dans la semaine qui précédait le jour J.

Dans cette dernière ligne droite, j'ai commencé à stresser un peu aussi, à moins bien dormir, à rêver de ça. J'ai regardé la météo et malgré mon optimisme habituel, j'ai été obligée d'envisager qu'il allait peut-être pleuvoir. Et c'est cet aspect qui a cristallisé tout mon stress - ce qui était peut-être un bien pour un mal, ça m'a évité de me mettre à douter de moi et de mes capacités! Mais vraiment la pluie je ne la voulais pas, j'étais prête à troquer un mois complet contre juste cette soirée-là sans pluie!! Car s'il pleut ça veut dire: 1. beaucoup moins de public sur le parcours, 2. pas possible de porter ma guirlande électrique, 3. buée et gouttes sur mes lunettes, et 4. moins de plaisir...

J'ai aussi fait des trucs sympa comme me rédiger une antisèche avec des points de repère sur le parcours (j'en connais une bonne partie pour avoir vécu tout tout près du tracé). Et aussi bien sûr préparer une tenue sympa et festive! Plusieurs options s'offraient à moi : 1. le déguisement de sorcière que j'ai porté pour le semi de Jarnac en novembre (voir la photo ci-dessous). Bien car le chapeau me protégerait de la pluie, comme il l'a déjà fait à Jarnac... mais un peu sombre pour une course de nuit. La guirlande lumineuse ne suffit pas à rendre tout ça assez brillant. 2. les colliers de fleurs et éventuellement la jupe de tahitienne que j'avais porté l'année précédente à Jarnac... Mais la jupe, taille enfant je précise, me serre un peu. Alors juste les fleurs, et la guirlande bien sûr. Le tout sur mon T-shirt fluo que j'ai customisé pour l'occasion (mon prénom en gros devant, et puis derrière, comme une excuse vis-à-vis de ceux qui me dépassraient : "c'est mon premier marathon. c'est pour ça que je prends le temps d'en profiter!"). Et des bracelets phosphorescents.

 

IMG_3500      20180321_205859

20180321_211530      20180324_092057