HOME SWEET HOME

19 septembre 2016

Bricoles de l'été #2 : Trousse et sac à ardoise

Pour Camille, qui a fêté ses 8 ans cet été, une trousse. Et comme celle-ci a bien plu, un sac à ardoise assorti. Tissu hibou que j'aime, doublé de tissu turquoise à pois.

DSC06507      DSC06504

DSC03175      DSC03176

Posté par rinovir à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2016

Bricoles de l'été #1: Des doudous à étiquettes tout en rose

Allez, l'été n'est pas fini, même si les vacances le sont depuis un moment. J'inaugure aujourd"hui une série d'articles pour vous faire partager de petites bricoles réalisés ces dernières semaines. Vous le verrez, il y a un peu de couture, un peu de feutrine, des rubans, des choses utiles et d'autres moins, pas mal de bricoles à offrir ou déjà offertes.

Je commence avec deux doudous à étiquettes pour de petites filles nées tout récemment. Le tout rose est pour Charlie, le gris et rose est pour Sarah (ô comme je l'aiaiaiaime ce tissu!!). Ils seront accompagnés de petits vêtements achetés (car les doudous à étiquettes, je maîtrise, les vêtements, beaucoup moins!!).

DSC06527       DSC06532

DSC06534       DSC06529

 

DSC06528      DSC06531

DSC06533      DSC06530              

 

Si vous aussi êtes tentés par ce petit cadeau de naissance facile à réaliser et vraiment mignon, j'avais réalisé un petit tuto, à voir ici. Pour ceux là, j'ai ajouté des boutons sur la face en doudou, et surtout, ce qui finit bien le tout, j'ai passé une deuxième piqûre tout autour.

Bricoles de l'été #0 : des bricoles pour l'école

Je laisse quand même cet article dans la série, même si ces bricoles ont été réalisées un peu avant l'été.

De temps en temps à l'école, nos enfants sont invités à réaliser des créations, sur un thème donné, pour les présenter à la classe. Moi qui aime bien bricoler, je trouve que c'est quand même une sacrée contrainte ce type de demande, pas pour les enfants qui adooooorent ça... mais pour nous pauvres parents qui sommes bien obligés de nous y coller. Avec en plus la double contrainte que 1. ce soit présentable, mais que 2. l'enfant en fasse quand même un maximum (et si vous aussi avec des enfants, vous savez de quoi je parle). 

 

Paul a dû durant son année de CP réaliser une collection de 100. 100 ce qu'on voulait, des bouchons, des bonbons, des boutons, des marrons, ou autres rimes en "on", ou non d'ailleurs. L'idée était j'imagine de proposer une approche concrète de la centaire. Il fallait ensuite les présenter de manière jolie, et le centième jour de classe, il y a eu une petite fête à l'école, la fête du Cent (nous on se rappelait du Père-Cent... rien à voir). Les enfants ont tous apporté leur collection, ils les ont exposées, et puis il y avait aussi plein d'activités de maths, d'écriture (écrire en atelier cent mots du bonheur, sur des Post-It disposés en coeur), de sport (réaliser en équipe cent lancers de vortex), loisirs créatifs (réaliser des colliers avec cent nouilles), etc. Pour les collections, certains parents, euh... enfants avaient drôlement bien boosé : nous avons vu un sabre laser en bouchons, un tableau représentant un ananas en bouchons de gourdes de compote, un abat jour en bouchons de liège...

Moi, euh... nous, nous avions fait un pot avec des fleurs qui étaient en fait des brochettes de perles. Enfin dit comme ça, ça a l'air assez nul, alors que vu le thème imposé, je trouve que ce n'était pas si moche. Et surtout on a mis dix brochettes de dix perles, comme ça on aborde aussi les rapports entre unités, dizaines et centaines. Bref, voici les images: 

DSC06102      DSC06104

 

 

Manon quant à elle, a dû réaliser un objet 3D pour illustrer la présentation d'un livre qu'elle avait lu et apprécié. Elle a choisi le gros pavé du Colvert Palace (ne me demandez pas de vous raconter, je ne l'ai pas lu... pour toute info, voir directement avec elle, elle est incollable...). Elle a souhaité réaliser (enfin que JE réalise, vous l'aurez compris) une maquette du palace. Si je l'avais écoutée, on aurait fait l'hôtel entier, qui pouvait s'ouvrir, on aurait fait les ascenseurs qui montent, l'escalier magique et même une piscine sur le toit... Non, j'ai préféré rester raisonnable. Voici donc notre maquette, faite de boite en cartons, de papiers craft, avec des toits en toile cirée... et quand même terrasse et piscine naturelle sur le toit. 

DSC06176      DSC06173

DSC06177      DSC06178

  

Bon, le plus embêtant avec ces bricoles, ce n'est pas tant qu'on doive y consacrer une bonne partie de notre week-end, non... c'est qu'en fin d'année, on les récupère!!

Posté par rinovir à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2016

La rentrée # 2016

Et voilà, un tour complet et retour à la case départ : après des vacances bien remplies, voici déjà, voici enfin... la rentrée des classes! Et pour nous, qui dit rentrée, dit photos-avec-les-sacs-avant-de-partir.

DSC03569      DSC03573

DSC03574      DSC03570

 

Paul rentrait à 9 h ce jeudi. Super content de reprendre. Cette année, en plus, les conditions sont idéales pour lui : CE1 pur, avec une chouette maîtresse, et ouf! Il retrouve tous ses copains. Et nous leurs parents dont avec les années certains le sont devenus pour nous.

Des copains justement, Paul il en a plein, et c'est rigolo car partout où il va, il a une grande facilité à s'en faire de nouveaux. Il nous a expliqué qu'à l'école, il avait "plusieurs bandes", dont "une bande secrète" (c'est promis on ne le répètera pas!) et "une plus calme" (je me demande bien laquelle, car quand je les vois ensemble, je ne les trouve pas calmes du tout, ces loulous). Mais parmi ses copains, il y en a un qui sort du lot. J., chez qui il est allé dormir tout récemment, et qui est vraiment vraiment LE copain qui lui manque, celui à qui il écrit toujours une carte postale, celui qu'il cite en premier quand on lui parle de ses copains. Et je crois que c'est réciproque. C'est rigolo, parce qu'ils sont différents tous les deux en terme de caractère, il faut croire qu'ils se retrouvent sur d'autres points...

En parlant de copains qui viennent dormir et chez qui on va dormir, je ne crois pas vous avoir parlé de quand T. est venu dormir à la maison. C'était en février je crois. T. a lui un caractère bien affirmé, il veut ce qu'il veut, tout de suite et maintenant, et n'est pas du genre à apprécier la frustration ou à recnnaître qu'il a tort. C'est pas que je les ai épiés, non, mais il fallait bien que je prépare un lit pour T, et ce n'est pas de ma faute s'ils jouaient dans la chambre de Paul pile au moment où j'y étais! Cette heureuse coïncidence m'a permis de les entendre jouer. L'un était déguisé en chauve souris et l'autre en chevalier, et ils se sont mis à jouer à la maîtresse. Non, pas au maître (ils ne doivent pas savoir que ça existe)... Paul était l'élève et il appelait T "Maîtresse", et T venait avec son épée lui corriger ses calculs en lui donnant des conseils pour être plus efficace. Les autres élèves étaient des doudous, et certains devaient avoir fait de grosses bêtises car ils se trouvaient bien punis. Tout un monde! Et le soir, alors que Paul dormait depuis longtemps, T avait les yeux grand ouverts dans le noir et était droit comme un i dans son lit. Il avait "peur des bruits dans les tuyaux" et "n'arrivait pas à dormir" car ses parents lui manquaient trop. Non mais, je vous jure... N'empêche que grâce à ça, il a eu le privilège, que nos enfants n'ont jamais eu, de venir sur le canapé avec Thomas pour regarder un match de rugby diffusé super tard. Il faut dire que c'était à l'époque où on avait une télé...

Bref, je m'égare.

Manon, quant à elle, est entrée en sixième. Rendez-vous à 10h. Nous on était sur place bien avant, du coup. Un peu d'émotion pour nous, nous voici parents d'élève d'un collège... Mais les autres parents sont comme nous. Un peu dur de laisser partir nos filles, on sait bien que l'entrée au collège c'est une page qui se tourne. Et que dans ce nouveau chapitre, il y aura moins de place pour nous et de plus en plus de paragraphes qu'on n'aura pas le droit de lire... Un peu de stress et d'hystérie, du côté de Manon et ses copines (les copains quant à eux sont savamment ignorés bien sûr). Copines dont 90% portent des baskets alors qu'on annonce 30°C pour l'après-midi. (Oui je sais 90% de 4 copines ça ne tombe pas juste, mais qui vous dis que l'une n'avait pas une seule basket, hein?). Une seule est en robe. Nous on a réussi non sans mal à forcer Manon à prendre des sandales, mais les jupes et les robes, elle n'en veut plus depuis des mois. C'est pour les petites filles. (Et moi, qui suis en robe, sais bien que non, pas que).

A 10h, tous les autres élèves et leurs parents envahissent la cour, ça en fait du monde! Près de 150 élèves et donc encore plus de parents c'est impressionnant! La directrice prononce un petit discours de bienvenue, puis on passe à l'appel. 6°A, 6°B, 6°C où sera Manon... C'est rigolo, moi aussi j'étais en 6°C - 6° Cristal si vous voulez tout savoir, eh oui on avait des noms de pierres précieuses... Ce qui l'est moins, c'est sa prof principale... Enfin, là aussi, ouf! Les meilleures copines attendues sont aussi en 6°C. M., E., et bien d'autres car ils sont quand même 31 dans cette classe... 6°D, 6°E. ça y est, c'est fini. Il faut partir, maintenant. Je serais bien restée là moi... s'il leur manque un élève, je veux bien prendre sa place, retourner sur les bancs de ce collège dont je garde de très bons souvenirs et que je ne voulais pas quitter, il y a un peu plus de 20 ans...

C'est marrant ça, c'est rétrospectivement que j'évoque mes souvenirs à moi. Hier matin je restais bien à ma place. C'est ma fille qui entre au collège, mais ma fille c'est un peu de moi. Je sais qu'elle va vivre plein de choses entre ces murs, qu'elle va apprendre et pas seulement des leçons, qu'elle va rire, pleurer, se sentir super énervée ou révoltée, ou extra-supra-heureuse... Ce monde qu'elle attendait de découvrir avec tellement d'impatience, j'espère qu'il ne sera pas trop dur pour elle, mais pas trop facile non plus, car c'est aussi dans l'adversité qu'on montre le meilleur de soi. J'espère que son caractère si relevé va lui permettre de surmonter tous les obstacles sans trop s'écorcher, j'espère qu'elle va s'ouvrir aux autres, qu'elle sera bien encadrée, qu'elle fera de belles rencontres, j'espère qu'elle va un peu travailler et ne pas se contenter du strict minimum, j'espère qu'elle ne se laissera pas influencer et restera droit dans ses bottes, euh dans ses baskets... ;-) Ah la la, me voici presque envieuse de sa situation, de ses cahiers tout neufs avec ses beaux protège-cahiers, de tout ce qui lui reste à découvrir, d'une certaine innocence qui va avec son âge. 

 

Ah et j'oubliais, Léo a lui aussi a fait sa rentrée ce vendredi. Regardez comme il fait grand avec son sac à dos, ce blondinet!

DSC03603      DSC03612

DSC03604      DSC03600

Posté par rinovir à 23:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 août 2016

Petit séjour à la mer

Un séjour qui fait du bien, tout en bleu!... avec une séance kayak en mer pour certains, un purpura pour un autre (et encore, je n'ai pas mis la pire photo ;-)), pas mal de plage mais le soir, des balades, feux d'artifice... et du sport!

DSC03217      DSC03201

DSC03221      DSC03230

DSC03233      DSC03254

DSC03259      DSC03295

Posté par rinovir à 23:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 août 2016

En vacances dans les Pyrénées

Eh bien, pas mal de choses se sont passées par ici depuis mon dernier post... Peut-être que j'y reviendrai, peut-être pas. En ce mois de juillet, enfin en vacances, nous avons passé une semaine (avec un p'tit bonus) dans les Pyrénées. Direction le Val d'Azun, un coin charmant que nous ne connaissions pas et dont il reste encore beaucoup à découvrir (noter dans notre liste des choses à faire : y retourner un jour). Ce fut une très agréable semaine, avec beaucoup de marche, de très beaux paysages, une météo assez clémente, des bons repas, des moments de partage à cinq avec une harmonie qu'on aimerait retrouver dans le quotidien... Pas forcément évident, car même si on est très très bien à la maison, ben à la maison c'est pas pareil!

Le village d'Arras-en-Lavedan où nous avons séjourné. Il est auto-proclamé "Village d'Artitude" et ce nom lui va bien. Village aux proportions idéales, bien placé, agréable, avec quelques curiosotés à découvrir : une aire de jeu, des installations artistiques qui ponctuent la visite, un sentier de la pierre qui quoiqu'assez rude n'en est pas moins très joli.

DSC06292      DSC06287

DSC06289      DSC06286

DSC06381      DSC06388

 

Première petite rando : depuis Saint Savin, vers Uz et la chapelle de Pouyaspé. Tranquille au départ, puis assez dur sur la fin, mais cela a motivé notre Paul!

DSC06262      DSC06264

DSC06268      DSC06274

DSC06282      DSC06283

 

 

Deuxième (grande) rando, comme on était chaud : le pic du Cabaliros. On passe au-dessus des nuages et depuis le pic la vue est magnifique, on envierait presque les moutons qui passent tout l'été ici!

DSC06293      DSC06300

DSC06304      DSC06307

DSC06315      DSC06321

DSC06325      DSC06331

 

Balade au Lac d'Estaing où certains se sont même baignés (mais chuuut):

DSC02897      DSC02910

DSC02911     DSC02917

DSC02916     DSC02924

Au départ du col du Soulor, balade facile jusqu'au lac de Soum (en tongs pour moi!) où nous avons trouvé chevaux et myrtilles... 

 

DSC02941     DSC02946

 

DSC06356      DSC06362

DSC06367      DSC06368

 

La palme d'or presque unanime pour toutes nos randos : après le barrage du Tech, montée super jolie jusqu'au lac de Suyen aux teintes japonisantes, puis on pousse jusqu'à une spectaculaire cascade, pieds dans l'eau glacée et retour par l'autre rive du gave d'Arrens: 

DSC06395      DSC06397

DSC06402      DSC06409

DSC06413      DSC06417

DSC06418      DSC06428

DSC06430      DSC06434

 

Empruntons ensuite le Sentier de la Pierre au départ d'Arras, vers le Mont de Gez. Superbe journée, panorama dégagé et très jolie vue malgré l'altitude modeste.

DSC06443      DSC06448

DSC06464      DSC06468

 

Le vendredi, les enfants participent à la course Manu Lacroix, à Arrens-Marsous (dans le cadre du Marathon des Gabizos).

DSC02991      DSC03002

Et pour finir, nous avons une journée bonus : passée à Hautacam, à faire de la luge d'été dans et hors des nuages!

DSC03035      DSC03046

Posté par rinovir à 23:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mai 2016

TUTORIEL : Fête d'anniversaire thème "Star Wars"

Pour les sept ans de Paul, j'aurais personnellement bien vu un thème style le cirque ou les jeux olympiques, mais j'ai dû m'adapter à ses centres d'intéret du moment et me plonger dans l'univers Star Wars. Je précise que, à part Dark Vador dont je sais qu'il est le père de Luke, et la princesse Leïla avec ses macarons, je ne connais quasiment rien à cette saga. Je me suis donc un peu documentée pour la prépa...

 

# Les invitations

Elles ont cette fois encore fait leur petit effet. Rien de bien extraordinaire pourtant, mais tout est dans l'emballage je pense!

L'invitation a été trouvée sur Pinterest et honteusement copiée et collée, puis très légèrement modifiée. Paul l'a complétée et nous l'avons collée sur un carton argenté pour la rigidifier.

Mais son originalité est dans l'emballage: j'ai réalisé de petites pochettes en papier transparent bleu (du qui sert à couvrir les livres et qui m'a aussi été utile pour les sabres laser que vous découvrirez plus loin). Pour ceci, j'ai découpé de grands rectangles dans ce papier (longueur : deux fois la hauteur de la carte d'invitation + 4 ou 5 cm, largeur : la largeur de la carte d'invitation + 4 ou 5 cm). Je les ai pliés en deux ces rectangles, puis j'ai cousu les côtés à la machine. Bon, comme le plastique ça ne passe pas trop bien, il y a quelques imprécisions, mais qu'importe!

Ensuite, j'ai perforé deux petits trous tout en haut (petite astuce : glisser un papier ordinaire entre les deux épaisseurs de plastique au moment de perforer, sinon là encore, ça glissouille). On a fait des étiquettes avec les prénoms, que l'on a elles aussi perforées, puis décorées avec des étoiles brillantes (restes de déco de Noël), et attachées avec un beau noeud en bolduc bleu. Et voilà:

DSC06037      DSC06038

 

DSC06041      DSC06039

 

# La déco

Là encore, j'avais eu plein d'idées et préparé des choses que j'ai sur le coup soit oubliées, soit pas eu le temps de mettre en place. J'avais ainsi décoré des pailles à ma façon (parce que j'en ai aussi vu dans le commerce, mais vu le prix, ça vaut le coup de les faire soi-même... surtout si c'est pour les oublier sur le frigo...), prévu des petits trucs pour marquer les places à table, imaginé une déco de table avec des étoiles et des galets dorés pour rendre un peu moins triste ma nappe noire (je l'avais dit, que je la réutiliserais sans problème!!)... Mais ça c'était sans compter que des jedis de 7 ans, ça demande un peu d'attention et surtout ça ne s'encombre pas de considérations sur ce qu'il y a sur la table (à part les bonbons...).

Bref, finalement il est resté deux guirlandes de fanions bleu clair, bleu foncé et star Wars. Une sous le hangar, juste sous la glycine qui n'était pas encore en fleurs, et une sous la marquise, agrémentée de ballons, que je n'ai même pas photographiée semble-t-il. Je comptais les récupérer, mais comme elles ont passé ensuite plusieurs jours sous la pluie, tout était un peu tortillé et donc inexploitable.

Pour faire cette guirlande : on découpe dans du carton ou du papier des triangles isocèles aux dimensions souhaitées. On prend ensuite une grande longueur de ruban, ou, comme ici, de bolduc. Du ruban adhésif, et on y va, on colle les triangles sur le ruban, à distances régulières les uns des autres. C'est super rapide et d'assez bel effet.

J'ai aussi découpé dans le même carton des grandes et moins grandes étoiles bleues, qui ont servi pour la chasse au trésor (voir plus bas). Ensuite je les ai accrochées sur mon support à calendrier de l'Avent qui décidément sert à presque tout!

 

photo     DSC06084

 

# Le goûter      

Un simple gâteau au yaourt déguisé à la mode Star Wars : recouvert de ganache au chocolat bien lissée, puis recouvert des mots STAR WARS en pâte d'amande. Rien de bien compliqué : j'ai étalé de la pâte d'amandes blanches au rouleau à pâtisserie (ça colle), puis avec un tout petit couteau, j'ai découpé à main levée les contours des lettres avec la police qui va bien. Moi j'ai fait ça juste avec un modèle sous les yeux, mais je pense qu'on pourrait imprimer les mots en gros, les découper et s'en servir comme d'un pochoir (inversé, comme d'un gabarit de découpe donc).

Comme j'avais peur que ce ne soit pas suffisant, j'ai fait des mini-cupcakes, certains nature, d'autres au chocolat, certains recouverts de ganache, puisqu'il en restait un peu, et d'autres non. J'y ai planté des petites étiquettes de la même collection que les invitations, pour faire plus joli.

Et enfin, il y avait aussi des bonbons, des boissons bien sûr.  

DSC06049       DSC06051

 

# La chasse au Trésor

Bien évidemment, il fallait une chasse au trésor. L'idée a bien plu, les garçons ont (presque) tous crié de jeu à cette annonce. Quand je dis "presque", je pense à meilleur copain de Paul qu'on pourrait surnommer le schtroumpf râleur, qui lui est resté dans un coin à bouder et à dire "Moi j'aime pas les chasss au trésor". "Il y aura un cadeau à la fin" lui dis-je... oui, mais il "n'aime pas les cadeaux". "Allez, si tu viens, lui dit Manon, tu auras un bonbon", mais vous imaginez ce qu'il n'a pas manqué de lui répondre... Bref, tout le monde est parti pour l'aventure, de gré ou de force, avec Thomas et Manon comme guides, ce qui était bien nécessaire quand on se lance dans une chasse au trésor au gré des chemins de campagne de notre jolie planète. (Voir les photos dans cet article)

La première étape était indiquée sur un carton que je leur ai remis directement (photo #1) : elle consistait à trouver un arbre mort.

Au creux du tronc de celui-ci se trouvait un autre carton (photo #2) qui expliquait qu'il fallait continuer et chercher un noyer couché.

Dans les branches de ce dernier, il y avait... non seulement un petit carton, mais aussi un paquet (photo #3). Le paquet contenait des "vaisseaux spatiaux" (alias des avions en papier) que les padawans devaient utiliser pour traverser la Voie Lactée (alias notre loooongue allée fraîchement goudronnée) (photo #4) qui mène aux Bases Ennemies. Celles-ci ne sont autres que ces plots pyramidaux multi-usage (photo #5) achetés récemment à Ik*éa et qui peuvent servir à plein de trucs : ici, il fallait lancer des balles de jonglage dans chacun d'eux (oui, ils ont un petit trou sur un côté), afin de les neutraliser.  

Ensuite, il y avait encore un carton (photo #6) qui invitait à rechercher des étoiles bleues, suspendues un peu partout aux branches des arbres dans le jardin (étoiles de la photo #8, qui ont aussi resservi ensuite pour la déco). Au dos de certaines d'entre elles étaient scotchés les petits morceaux d'un puzzle (photo #7), qui une fois reconstitué (photo #8), indiquait où trouver le trésor.

Trésor qui n'était autre que... des sabres laser faits maison.

DSC06054      DSC06055

DSC06052      DSC06070

DSC06073      DSC06057

DSC06056      DSC06053

 

# Les sabres laser

Le trésor consistait donc en des sabres laser faits main, à emporter chez soi. Grand succès... Sauf que, si j'avais su, je les aurais faits tous de la même couleur pour éviter les fâcheries. Personnellement je préférais les rouges qui étaient plus vifs, mais manifestement ce sont les bleus qui ont le plus plu...

J'avais pas mal cogité pour trouver une façon sympa, facile et peu coûteuse de les fabriquer. Je suis allé à Bric*oDép*ôt acheter ces tubes mous et gris, en je-ne-sais-quelle matière d'ailleurs. Je ne sais même pas à quoi ils servent... à isoler les gaines électriques, les tuyaux de chauffage?? Ils mesurent 1 m de long. Bref, pour faire 10 sabres, j'ai pris 5 de ces tubes du plus petit diamètre , et 2 d'un diamètre supérieur pour faires les poignées (diamètre suffisant pour que les petits se glissent juste dedans). Coût pour l'instant : je dirais 3 euros peut-être.

J'ai coupé (au couteau à pain!) les petits tubes en deux, et réalisé dans les plus grands des tronçons de 15 à 20 cm environ.

Pour leur donner de la couleur, j'ai acheté en promo du papier qui sert à couvrir les livres. Ce n'est pas du papier d'ailleurs, mais du plastique transparent. Coût total pour les deux rouleaux : 2,40 euros... et en plus j'en ai eu largement trop, c'est pourquoi j'ai utilisé le rab pour emballer les invit'.

Dans ces papiers j'ai découpé des bandes de 50 cm par 15 ou 20 environ. Pour la largeur, il faut prendre un peu plus que le périmètre de notre petit tube, car si on prend juste ce qu'il faut on a beaucoup de mal à le faire tenir avec du scotch. J'ai roulé mes petits tubes dedans, fixé sans parcimonie le tout avec du scotch sur la longueur et aux extrémités, puis glissé le petit tube ainsi emballé dans la grande poignée, et voilà!

Sur Pinterest, pas mal de personnes font les sabres laser avec des nouilles de piscine. J'ai trouvé ça bien aussi, mais un peu plus cher d'une part, et un peu trop gros pour de petites mains d'autre part. Je trouve les miens mieux proportionnés. Bon, je ne garantis pas leur longévité, mais ils ont le mérite d'être uniques et surtout non dangereux. Car même lorsqu'ils se chamaillaient à coups de sabres pour savoir qui aurait les bleus, aucune blessure n'a été à déplorer.

sabres laser      DSC06085

 

Edit du 30 juin : Pour rester dans ce thème, je vous montrerai peut-être très bientôt la cape de Jedi que j'ai fabriquée pour Paul dans un vieux rideau marron qu'était même pas à moi. Une de mes rares bricoles en ce moment ;-((

 

Et pour découvrir d'autres fêtes d'anniversaires d'enfants sur des thèmes très variés, rendez-vous dans la page qui leur est consacrée, pour trouver tous les liens sur ce blog.

Posté par rinovir à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 avril 2016

Paul a 7 ans

2 avril 2016 : 7 ans que ce grand bonhomme a vu le jour, et il a encore bien grandi ces derniers temps. Plus aucun pantalon ne lui va!

Le voici maintenant qui sait lire, qui cartonne en math et en orthographe. Il est toujours un garçon gentil, au tempérament souple et arrangeant. Il reste attentif parfois, quand il veut, mais commence aussi à faire de plus en plus son bêta, ce qui lui vaut quelques pertes de points à l'école... C'est-à-dire qu'il passerait bien tout son temps à jouer : voitures toujours, Lé*go, un peu moins les Play*mobil, mais je pense que c'est une question de périodes. Il passe beaucoup de temps dans ses livres aussi. Et maintenant qu'il fait beau, il aime aussi être dehors, avec son kart derrière lequel il attache un immense drapeau bleu-blanc-rouge que j'ai cousu, et en avant pour l'aventure sur notre longue allée bitumée, voire aussi dans la pelouse (Rien ne l'arrête!). Paul est un garçon heureux, et ça c'est tout ce qu'on peut lui souhaiter.

DSC01658      DSC01667

Ce jour-là, c'étaient les Foulées d'Angoulême. Toute la famille (presque) y a participé, Paul et Manon sous les couleurs de leur école, qui a d'ailleurs gagné un prix pour avoir mobilisé le plus d'enfants. Paul n'a pas trop performé, mais était super content. Manon, à sa grande surprise, a gagné une médaille car elle était septième de sa catégorie.

Foul_es_copains_2      photo

Cet anniversaire a été fêté le lendemain, avec tous ses copains à la maison. Heureusement, la pluie a attendu la toute fin d'après-midi pour tomber, et les garçons (oui, que des garçons cette année!) ont pu profiter de l'extérieur. Le thème choisi et obligatoire était Star Wars. Il y a eu plein de cadeaux, beaucoup de cris, un joli goûter, un peu de déco, une chasse au trésor et des sabres laser.

DSC06098      DSC06081

DSC06060      DSC06063

DSC06066      DSC06070

DSC06072      DSC06074

DSC06077      DSC06089

 

 

 

 

Posté par rinovir à 16:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 avril 2016

The cheese cake

Cela fait quelque temps que je le fais, et depuis tout récemment il est en bonne place sur ma liste de gâteaux préférés: le cheese cake.

DSC05981      DSC05982

Super bon, tout léger (relativement léger on va dire) car il n'y a pas une trace de mascarpone dedans, assez rapide et facile à faire, délicieux (non je ne l'ai pas dit encore), "bon et en plus pas mauvais" comme l'aurait dit Paul il y a quelques années, il ne nécessite en plus aucun matériel spécifique (hormis un plat à fond amovible). Vous ne pouvez donc qu'avoir envie de le tester, n'est-ce pas?... Bref, voici The Recipe:

 

THE CHEESE CAKE

Pour la pâte:

Ecraser dans un torchon 250 à 260 g (soit une boite) de speculoos (Nous, on les dépose dans un torchon propre et on y va au rouleau à pâtisserie!... et puis comme on grignote un peu les morceaux qui n'ont pas été écrasés, au final il en reste un peu moins que prévu... mais ça marche aussi!). Faire fondre au micro-ondes 80 g de beurre et incorporer celui-ci aux speculoos émiettés. Installer cette pâte au fond d'un moule à tarte à fond amovible (détail qui aura son importance au moment du démoulage, car sans lui vous serez condamnés à le déguster à la petite cuillère à même le plat), puis applatir à la grande cuillère en tassant bien. Passer ce fond de tarte une dizaine de minutes au four, à 150 degrés.

Pour l'appareil : 

Clarifier trois oeufs.

Ajouter aux jaunes : 150 g de sucre en poudre (voire un peu moins), puis un peu de crème (Nous, on met de la crème de soja, et pour la quantité c'est au pif, je dirais globalement 8 à 10 cl, peut-être), puis 500 g de fromage blanc (du 20% c'est très bien), un peu de farine (là encore je serais incapable de dire combien il en faut précisément, une, deux cuillérées à soupe?), puis un peu de jus de citron. Le tout en mélangeant bien à chaque fois.

Dans un autre récipient, battre les blancs en neige ferme, puis les incorporer délicatement au mélange.

Mettre cette préparation sur la pâte juste sortie du four, puis faire cuire le tout une bonne demi-heure à 150 degrés toujours. Le gâteau va se raffermir et très légèrement dorer sur le dessus. Surtout, laisser refroidir avant de le démouler, puis le laisser reposer plusieurs heures au frais avant de le servir (super important, sinon il ne se tient pas).

For the "cherry" on the cake : 

On peut y ajouter au moment de le servir (et perso je trouve que ça l'agrémente bien) un petit coulis de fruits rouges. Soit on a du coulis tout prêt, soit on en fait un vrai de vrai avec des framboises fraîches, soit on opte pour une solution intermédiaire, économique et rapide : on fait fondre un peu de confiture avec très peu d'eau dans une casserole et on le verse sur sa part, un vrai régal!

Bon appétit!!

Posté par rinovir à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2016

TUTO : Couverture bébé style patchwork

Pour le baptême de mon neveu Timéo, il fallait une idée de cadeau sympa, quelque chose qu'il n'ait pas déjà, quelque chose d'unique, si possible fait main. J'ai décidé de lui confectionner une petite couverture, comme celle que j'avais faite pour Léo l'année dernière.

J'ai choisi de beaux tissus bien colorés, une doublure en doudou couleur crème, et en avant! Heureusement que je m'y étais prise à l'avance, car il y a quand même un peu de main d'oeuvre dans cette couverture...

 

DSC06166      DSC06161

DSC06164      DSC06163

 

Si l'idée vous tente, voici quelques explications pour la réalisation.

Après avoir sélectionné les tissus (ici 6 différents : un multicolore avec des ronds, un rouge à coeurs, un brun à pois, un vert à étoiles, un turquoise à pois, un orangé à pois multicolores) et défini les dimensions de la future couverture (ici environ 90 cm par 65), j'ai commencé par faire un plan à l'échelle (1 carreau pour 5 cm) pour déterminer la répartition des tissus (Photo #1). Sur ce plan, j'ai également numéroté les pièces pour m'y retrouver ensuite. Cette étape est un peu longue, mais il est important selon moi que les pièces n'aient pas toutes la même dimension et que les mêmes couleurs ne se touchent pas.

Ensuite, je me suis aussi fait un plan de découpe pour les pièces dans un même tissu, pour optimiser et éviter de gaspiller (bon, ça ce n'est pas obligatoire mais j'ai horreur de gaspiller!). 

Sur l'envers de chaque tissu, il faut ensuite tracer les pièces à la règle et à l'équerre et bien sûr les numéroter. Ensuite on découpe en laissant un peu de marge tout autour, puis je les ai à nouveau repéssées et empilées dans l'ordre avant de passer à l'assemblage.

Pour l'assemblage, on prend son petit tas de pièces, on s'installe devant a machine, son plan de montage à portée de main, et on y va tranquillement. On commence par assembler la pièce n°1 à la pièce n°2, en les superposant endroit contre endroit. Pour être bien précis, dans ce cas par exemple, comme la pièce n°1 fait 10 cm de long et la pièce n°2 15cm, j'ai marqué les 10 cm sur cette dernière. On épingle pour faire bien coïncider les marques et on coud. Et on fait de même pour toutes les pièces. Moi j'ai fluoté, sur mon plan de montage, les coutures au fur et à mesure que je les faisais, et comme je ne m'y mettais que par petites tranches de temps, ça me permettait de reprendre directement là où je m'étais arrêtée la fois précédente.

Une fois tout assemblé, on souffle: le plus dur (le plus long!) est fait! (Photo #2). On repasse pour bien aplatir les coutures et on est heureux de constater comme "ça fait beau".

L'étape suivante consiste à assembler cette partie en tissu avec la doublure en doudou. Etape un peu ratée sur la couverture de Léo. Ici j'ai bien pris soin de tendre le doudou, bien à plat et d'épingler copieusement endroit contre endroit. Si comme moi vous souhaitez agrémenter la couverture de petites étiquettes, il faut penser à les ajouter à cette étape : vers l'intérieur, entre les deux tissus. Moi j'ai mis trois morceaux de rubans, dont un où il est écrit "fait avec amour". Ensuite on coud, en veillant à laisser une ouverture assez large pour pouvoir retourner la couverture. Une petite vingtaine de centimètre c'est bien.

Ensuite on retourne, on ferme à points invisibles l'ouverture et le tour est joué! On peut repasser encore pour un fini parfait. (Photos # 3 et 4).

DSC06167      DSC06159

DSC06160      DSC06165

 

Et pour finir, la voici en situation. Ce qui est bien, c'est qu'elle peut accessoirement servir de cape pour les bébés qui ne veulent pas rester danss leur poussette!

DSC01826      DSC01856

Posté par rinovir à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,